googleÇa y est nous y sommes ! George Orwell, l’auteur du roman d’anticipation 1984 qui dénonce la surveillance… Si l’on pouvait donner le surnom de Big Brother à Google, on peut maintenant lui décerner officiellement ce titre !

Google connait déjà ce que l’on consomme sur Internet, nos centres d’intérêt, nos revenus et notre influence sur Internet (webmasters et blogeuers), savoir qui sont nos amis, enfin en bref tout ce que l’on fait sur le Net… Mais Google ne s’est bien sur pas arrêté en si bon chemin : En lançant le service Latitude sur mobile, Google sait maintenant ou nous sommes !

Mais est-ce vraiment si grave ? Pas si sur en fait. Parmis la masse d’information que Google possède sur nous est déjà tellement colossale qu’avec un petit détail de plus, Google ne vas en faire grande chose… Enfin si ! Ce qu’elle fait déjà, nous conseiller dans nos décisions. Juste essayer de diriger notre vie quoi… Quand je recevrais mon premier sms sur mon mobile me proposant d’aller dans un magasin situé à 30 mètres pour une super promo, je ne dit pas que je n’irai pas, mais cela fera t’il de moi un consommateur (encore plus) compulsif ? Je ne le pense pas.

En attendant ce service met le doigt sur le côté voyeur / exhibitionniste que nous sommes tous devenu en utilisant les services sociaux… Que j’aimerai être en dernière année de psycho, j’aurai deja trouvé mon sujet… 🙂 Mais il est certain que le fait de pouvoir connaitre la position de vos amis et un grand kif ! Le fait de pouvoir inviter ses amis est vraiment marrant. Le couplus diabolique twitter en parralléle avec l’utilisation de Latitude que j’en fait depuis quelques jours permet de bien s’amuser avec ce joujou. On pense de suite à l’utilisation que va en faire le mari jaloux, mais également des parents (que je suis) avec ses ados… Et tout ceci, gratuitement ! Merci Google !

Pour vous inscrire au service, c’est ici ! N’hésitez pas à me demander mon mail Google depuis twitter ou Facebook, plus on est de fou et plus on rit 😉

Be Sociable, Share!
Suivez l'actualité de ce blog par flux RSS ou par mail en vous abonnant à la newsletter