Cela fait plusieurs semaines que je vous ai fait découvrir la TeCktoniK, on en parle maintenant même dans les émissions TV… Mais c’est quoi au juste… ?

Pour la faire courte, la Tecktonik, c’est un mouvement, essentiellement centré sur un style de danse né il y a une dizaine d’année… C’était resté discret jusque là , mais depuis quelques mois, mais l’épidémie Tck (TecKtonik) s’est brusquement étendue… Elle a commencé dans les boites de nuit parisiennes telles que le Metropolis ou le Mix Club mais elle s’étend un peu partout en France maintenant… Vous pouvez trouver des centaines de vidéos sur YouTube ou Dailymotion et les meilleurs font maintenant même les émissions de Tv comme le grand journal de canal+, 50 minutes inside de M6 ou bientôt 7 à 8 sur TF1…
Pour ne pas dire de bêtises, voici un extrait du site : http://dancegeneration.skyrock.com
LA VERITABLE HISTOIRE DE CETTE DANSE

Cette danse est née dans 3 Boites de Nuit De Paris : Le Redlight, Le MIX, & le Metropolis.
Au Redlight, avant la montée de cette nouvelle danse, les clubbers dansaient surtout avec les jambes, inspiré par des mouvements du Hip Hop. Pendant cette période, les Clubbers du Metropolis s’inspiraient du jumpstyle ( danse consisitant à sauter sur place en rythme avec la muzik, sur un pied puis l’autre … ) pour créer des mouvements avec les bras. Il n’étaient pas plus de dix. C’est à ce moment que le mouvement du  » Moulin » fut inventé ( fait de tourner ses bras comme s’ils étaient désarticulés ). Caliméro fut le 1e a montrer cela dans une video.
Mais quelques clubbers du metropolis décide de changer de lieu de sortie, et vont au redlight.
Là ils apprenent a danser avec leur pied. Nemoo, danseur du redlight, est le 1e a montrer cela dans une video.
Les ex clubbers du metropolis reviennent alors du redlight vers leur boite d’origine :
Ils ont acquis un niveau jamais atteint jusqu’alors.
Ensuite, un  » clash  » Metropolis VS Redlight a lieu au Metropolis , il reste dans la mémoire de certains clubbers « pionniers ». Durant ce clash, les deux boites de nuit se partagent leur savoir en danse : le jeu de jambe pour le redlight, et les bras pour le metropolis.
Quelques danseurs du metro s’inspirent également de geste hip hop avec leur main.
Cette danse compte alors 50 pratiquants maximum

Pendant ce temps, au Mix Club, les clubbers passent des heures devant les mirroirs à effectuer le même mouvement : un sorte de blocquage du bas du corps en baissant ses mains et cassant ses poignets.
C’est aujourd’hui le pas de base pour la danse purement féminine.

Le dimanche, au mix ont lieu les soirées gay. La danse gay aura également une grande influence
sur cette nouvelle danse ( mouvements larges, amples au niveau des bras ).
S’ajoutent aussi des mouvements venant de la techno :  » Le pot de gel », « La Boule », Le Tour de Tete etc… mais aussi des mouvements inventés entre potes et repris aujourd’hui par certains clubbers ( Le « pantalon » de Joe Clubber Fou est un bon exemple )

Commencent alors la diffusion de videos sur internet. Cette danse s’inspire alors de mouvement vus dans les musiques dites dites  » electroniques « ( = réalisées avec des machines ) : Hip Hop, Trance, Hardstyle, Jumpstyle, Techno, House, Eurodance, Dance … Les mouvements sont repris par les internautes et montrés en boite.
Cette danse passe alors de 50 pratiquants sur la région parisienne à des milliers en France et ailleurs.

Cette Danse s’est Inspirés De toutes les musiques Eléctroniques :
* C’est La Danse Electro *

Be Sociable, Share!
Suivez l'actualité de ce blog par flux RSS ou par mail en vous abonnant à la newsletter