Un petit poème pour les pseudo-supporters parisiens…

Chers amis parisiens,
Depuis k’ta mi eut’banderole, tout ch’pays I s’affole
Chez nouzotre té viendro, pour un gloglo té passero
Mi chui fier d’être ch’ti, ti te l’emportera nin au paradis
T croyo nous faire d’maux mais jeudi c tin club qui va braire
El’commission d’discipline va trancher, et t’gif elle va bonkter
Chez nouzotre y’a pt’être des chomeurs, mais chez it keskia comme branleurs
Une fois de plus le psg s’est fait remarquer, mais cette fois ci vous aller en chier
Et pi quand té sra dan’lbrin, en ligue 2 té pourras compter tes points
Ni ch’public lensois, ni la région ne mérito ça
Les boubourses ont parlé, notre coeur ne peut vous pardonner

 

Petite citation pour finir :

 

‘Vous puez la honte tellement fort, que notre maroilles à côté fait figure de déodorant !’

 

Partagez avec vos amis :
Suivez l'actualité de ce blog par flux RSS ou par mail en vous abonnant à la newsletter