Un juge fédéral a ordonné à Google de remettre à Viacom les adresses I.P. et les données collectées sur les utilisateurs de YouTube.

Pour mémoire, Viacom (Paramount, Dreamworks ou bien encore MTV) avait lancé au mois de mars une poursuite d’un milliard de dollars pour violation de droits d’auteurs contre YouTube et Google concernant le téléchargement par les utilisateurs de certains de ses contenus télévisés…

Et Viacom a bien compris le principe du Web, tout comme ce qui est en train de se passer en France, la mine d’information statistique que détiennent les diffuseurs est en train de filer aux éditeurs. La décision ne peut que préoccuper les utilisateurs de YouTube et les défenseurs de la vie privée que nous sommes concernant l’exposition des habitudes de visionnement des dix millions d’internautes utilisant YouTube.

Google et Viacom ont déclaré qu’ils espéraient en venir à une entente pour protéger l’identité des visiteurs du site.

Et bien tu m’étonnes… Nos libertés individuelles sont bien en péril sur le net ! Le nerf de la guerre, les statistiques, une fois détenue par les éditeurs vons faire de nous des simples CONSOMMATEURS…

J’imagine ce qu’une société comme Viacom peut faire avec des statistiques provenant de YouTube, de ses sites MTV et de ses plate-forme de VOD…

Moi, ca me fait froid dans le dos, pas vous ?

Partagez avec vos amis :
Suivez l'actualité de ce blog par flux RSS ou par mail en vous abonnant à la newsletter