Et c’est une startup française, Net Solution Partner (NSP), qui annonce avoir assigné le géant Google pour pratiques anti-concurrentielles…
Editant une solution de statistiques, SmartProfile (NDLR : connais pas et vous ?), NSP estime qu’en proposant gratuitement un service d’analyse d’audience de sites web gratuitement, la société américaine ne jouerait clairement pas le jeu du marché.
La procédure continue puisque NSP a annoncé vouloir l’arrêt total de la distribution gratuite de Google Analytics. Il semble donc que l’action vise directement la politique de gratuité de Google. C’est en tout cas le sentiment de le la partie plaignante : « Ces pratiques anti-concurrentielles, rendues possibles à Google grâce à une position dominante acquise sur les liens commerciaux, lui permettent d’évincer du marché ses concurrents. Elles écornent également considérablement l’image de NSP dont les clients se demandent pourquoi ils paient un service, désormais délivré gratuitement par Google « .
Le service mis en place en novembre 2005 mesure l’impact de campagnes de publicité en analysant les pratiques des internautes qui visitent un site donné : provenance, temps passé, logiciels utilisés, pages visitées., pages vues.. Un outil qui fait désormais plus que de l’ombre à la concurrence même s’il offre des fonctions moins puissantes que les grands acteurs en place.
La suite du feuilleton pour la première audience, le 11 septembre prochain…

Partagez avec vos amis :
Suivez l'actualité de ce blog par flux RSS ou par mail en vous abonnant à la newsletter