diggLa guerre fait rage sur la toile depuis quelques jours. Petit point sur l’avenir des Digg-like.

En observateur libre de la blogosphére (Je ne fait pas de publicité sur ce blog), je vous propose ma petite analyse de la situation suite aux dernières polémiques : Celle concernant Wikio/Sumatra ici et ici, et celle que viens de lancer Fred au sujet de Scoopeo. Comme je ne suis pas lié aux nerfs de la guerre des digg-like ; la course au trafic, je me permet de donner mon petit avis sur ces outils que j’observe et teste depuis un moment

Pour commencer, un Digg-like ca fait quoi ? Voici ma définition : Un digg-like lit, tri et classe une masse importante de billets dans des flux et met en avant les plus pertinant a ses visiteurs. Ca, je pense que nous sommes plus ou moins tous d’accord. Ok. Mais il y a soucis néamoins dans cette définition : Il s’agit du terme « ses visiteurs« . Parce que comment un digg-like recois ses visiteurs ? De deux façons principales : Soit via des visiteurs réguliers (rss), soit via les moteurs de recherche. Mais la, le conflit avec les blogueurs eux-mêmes est totale : En effet, la blogosphére s’est très largement professionnalisée depuis 1 an ou 2. Des experts en référencement sont devenus blogueurs et n’ont pas vraiment besoin de digg-like pour faire venir des visiteurs ! Et c’est bien la, a mon avis, le noeud du problème !

En dehors des digg spécialisés, le traffic ces dernières semaines des digg est en général en baisse ou stagnant :

www.digg.com
digg
www.scoopeo.com
scoopeo

A moins donc d’être racheté par des moteurs de recherche ou des grands portails, qui eux sont plutôt en recherche de contenu pour leurs visiteurs, les digg-like sont donc bien en danger.

La stratégie de Wikio est, elle, bien différente. Ce digg est lui en pleine forme puisque son PDG, Pierre Chappaz, annonce l’équilibre de sa structure et surtout affiche une belle progression en terme de visiteurs (environ 140 000 visiteurs par jour d’après Google Trends) … Mais quel est le secret de Wikio ? Et bien Wikio n’a pas d’autres choix que de prendre une part non significative du trafic de ses blogueurs (visiteurs=argent). Pour cela, rien de plus simple : Plutôt que de faire apparaitre que le chapeau et le titre du billet, Wikio récupère une (grosse) partie du billet, puis, non content de voler le contenu, ils ne jouait pas le jeu (merci Sumatra !) en ne faisant pas de (vrais) liens vers le billet d’origine. Et donc voila, que croyez-vous qu’il se passe entre un Wikio avec ses millions de pages indexées et un simple blog ? Comment croyez-vous que Google classe le billet Wikio ? Comme celui d’origine ! Et celui du blogueur ? Comme une pâle copie ! D’ou la grogne de ces derniers jours…

Mais essayez de deviner qui est le grand gagnant de cette bataille… Si ! Vous savez, celui qui vous affiche les réponses à vos recherches…

Reblog this post [with Zemanta]
Partagez avec vos amis :
Suivez l'actualité de ce blog par flux RSS ou par mail en vous abonnant à la newsletter