symio-simAvec une campagne publicitaire originale, petit retour d’expérience sur le nouvel opérateur virtuel Simyo.

Avec une campagne publicitaire qui ne laisse pas indifférent, ce nouvel opérateur ayant fait appel au comédien trisomique Pascal Duquenne mais ayant besoin d’une abonnement minimaliste pour équiper ma voiture (GSM intégré dans l’ordinateur de bord et pas de Bluetooth, ahhhh les voitures françaises…), je me suis donc abonné il y a quelques jours en ligne…

Avec un choix important du numéro, je n’ai pas eu de difficulté a trouver un numéro avec un seul chiffre d’écart avec mon numéro habituel, nouvel abonné oblige ?

symio1

Réception 2 jours ouvrés plus tard d’un courrier avec un carte SIM collée. Simyo s’appuie sur l’opérateur Bouygues Telecom côté réseau. La SIM une fois insérée devient active dés le premier appel. En cas d’appel manqué, un SMS avertit l’utilisateur (comme chez SFR ou Orange mais pas chez Bouygues Telecom), bonne surprise.

L’engagement minimum de 5€ par trimestre (les crédits sont valable 3 mois)  permet de passer l’équivalent de 9 minutes par mois d’appels ce qui est vraiment peu mais qui peut permettre à certains utilisateurs de ne pas avoir à s’engager avec un abonnement (c’est très pratique pour les jeunes ou les personnes souhaitant être joignable et pouvoir téléphoner de façon exceptionnelle ou en cas d’urgence ) mais cependant de garder des tarifs économiques : 0,19€ la minute vers les fixes et les mobiles contre de 0,35€ à 0,65 € par minute avec une Mobicarte Orange !

Ce billet n’est pas sponsorisé mais si vous voulez vous abonner, c’est par ici !

Partagez avec vos amis :
Suivez l'actualité de ce blog par flux RSS ou par mail en vous abonnant à la newsletter